Alors que le fonctionnement de la plupart des dispositifs optiques conventionnels reposait jusqu’alors sur la modification de la phase, de l’amplitude ou de la polarisation du front d'onde de la lumière au cours de la propagation (ΔΦ=/λ ηιλ est la longueur d’onde de la lumière, η l’indice de réfraction et ι l’épaisseur du milieu) de nouveaux composants permettent maintenant de maitriser le front d’onde à l’aide d’une interface optique d’épaisseur extrêmement fine (« optique plate »). Ces nouveaux composants sont issus d’un assemblage de diffuseurs ou de résonateurs optiques à l’échelle nanométrique - tous positionnés les uns envers les autres à des distances sous-longueur d'onde - selon un motif approprié. Ces nouvelles interfaces s’apparentent à des réseaux planaires d’atomes artificiels ayant des réponses optiques n’existant pas dans la nature. Au CRHEA, nous étudions, fabriquons et caractérisons ces nouvelles interfaces aux propriétés électromagnétiques spécialisées, aussi bien sur le plan théorique qu’en vue d’applications spécifiques qui visent notamment à les intégrer avec des semi-conducteurs à grands gaps. Cette recherche, qui est entièrement financée par un projet Européen de l’European Research Council nommé FLATLIGHT no. 639109, va nous permettre de créer de nouveaux composants optoélectroniques ultraminces dans les longueurs d’onde du visible.

Main avec index Qui contacter ?


Images de métasurfaces
Figure 1 : Examples de metasurfaces à developer dans le projet Flatlight
Publications récentes

⋄ Global optimization of metasurface designs using statistical learning methods

M.M.R. Elsawy, S. Lanteri, R. Duvigneau, G. Brière, M. Sabry Mohamed and P. Genevet
Sci Rep., 9, 17918 , (2019) - Papier régulier

⋄ Metasurfaces Orbital Angular Momentum Holography

H. Ren, G. Briere, X. Fang, P. Ni, R. Sawant, S. Héron, S. Chenot, S. Vézian, B. Damilano, V. Brändli, S. A. Maier, and P. Genevet
Nat. Commun, 10, 2986, (2019) - Papier régulier