Site web du CNRS-CRHEA

Quelques mots d'accueil du directeur du CRHEA :

A l’heure où le niveau de connaissance du monde qui nous entoure atteint des raffinements étonnants, et où la technologie ne cesse de nous surprendre, chaque pas supplémentaire que la Recherche nous permet de faire demande des efforts importants. Efforts financiers, efforts humains. Pour que la réussite soit au bout du chemin, l’excellence au plan individuel est indispensable mais elle ne suffit plus. La difficulté est telle que les efforts doivent être coordonnés entre plusieurs laboratoires, régions, voire nations. En retour, cette coordination permet à chacun de se spécialiser, d’atteindre une expertise critique, et en principe d’être le meilleur dans sa spécialité. C’est ainsi que nous avons choisi, au CRHEA, de viser la plus haute marche dans le domaine précis, et difficile, qu’est la croissance par épitaxie de semi-conducteurs composés. Et de sélectionner un nombre restreint de matériaux, laissant à nos collègues (français notamment) le soin de travailler sur les autres matériaux, tout aussi difficiles. De cette philosophie découlent des collaborations naturelles avec des laboratoires académiques et industriels qui complètent notre savoir faire spécifique. Le CRHEA a plusieurs partenariats établis sur le long terme avec des industriels leaders dans leur domaine, et a également créé récemment une startup (LUMILOG) dans le domaine des substrats de nitrure de gallium.

Thème d’actualité, les nanotechnologies sont également en plein essor au CRHEA, abordées sous l’angle de l’épitaxie.

Le CRHEA intervient dans de nombreux programmes contractuels au niveau régional, français et européens, qui représentent plus de la moitié de son activité. L’ouverture internationale s’exprime aussi dans l’accueil de nombreux chercheurs étrangers, dans des relations privilégiées avec certaines universités comme celle de Bochum.

Enfin, sur le plan universitaire, nous formons des jeunes étudiants en thèse, proposons de nombreux stages et sommes impliqués dans l’enseignement à l’Université de Nice Sophia Antipolis.

Laboratoire dépendant de l'Institut de Physique INP (UPR 10), le CRHEA a également de nombreuses relations avec l'Institut des Sciences de l'Ingénrierie et des Systèmes INSIS. Il est géré par la Délégation Régionale 20.

Jean-Yves Duboz